les délices de Capu

29 avril 2016

Outrageous cookies Chocolate

DE MARTHA STEWART

2015-09-164

Et oui, encore des cookies !!!! Oui mais ceux-là, faut absoluement que vous les goûtiez !!!!!! Mes quelques testeurs atitrés en redemandent ...

Contrairement à la plupart des recettes de cookies, la pâte ne doit pas reposer; tip top pour les goûters improvisés !!!
En plus, ils se conservent parfaitement et sont tout aussi bons le lendemain, voir meilleur encore... cette recette n'a décidément que des avantages !!!

2015-09-1611

Pour 24 cookies
- 220 g de chocolat noir à 60 % de cacao (nestlé dessert pour moi)
- 60 g de beurre
- 110 g de farine
- 1/2 c à c de levure chimique
- 2 pincées de fleur de sel (soit presque 1/2 càc)
- 2 gros œufs
- 130 g de sucre roux (vergeoise blonde pour moi)
- 100 g de pépites de chocolat
- 50 g de pépites de chocolat pour le dessus des cookies

Préchauffez votre four à 180°.
Cassez les 220 g de chocolat en morceaux et ajoutez le beurre que vous faites fondre dans une casserole.
Mélangez ensuite la farine, la levure et la fleur de sel dans un saladier.
Dans un autre saladier, fouettez avec votre batteur les œufs avec le sucre jusqu’à avoir un appareil mousseux et légèrement blanchi.
Ajoutez à ce mélange celui des œufs et sucre. Mélangez. Versez les ingrédients secs en trois fois en mélangeant bien entre chaque ajout.
Ajouter enfin les pépites de chocolat puis mélangez pour bien les incorporer. En vous aidant d’une cuillère à glace ou de deux cuillères, disposez des petits tas de pâte sur un silpat en veillant à les espacer un peu puisqu’ils vont légèrement s’étaler à la cuisson.
Enfournez pour 10 min.
Laissez refroidir avant de les décoller et les placer sur une grille.

Ces cookies se conservent très bien et sont même meilleur le lendemain contrairement aux cookies classiques qu’il vaut mieux déguster à la sortie du four.

2015-09-163

Je vous souhaite à tous un excellent week-end !!

Posté par capucine4636 à 20:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


27 avril 2016

Entremets caramel & café sur brownie café & noix

Entremets caramel café1

Voici l'entremets que j'ai réalisé pour les 9 ans de mon fils. Je suis allée chez Isa pour le brownie, chez Puce bleue pour la mousse et j'ai aussi fouiné dans mes bouquins pour réaliser un entremets sur mesure. Opération réussie !!!!

Le brounie est bien dense, fondant et craquant à la fois. La mousse est légère et l'insert peu sucré. L'ensemble marche très bien ! 

Et comme pour beaucoup d'entremets, la réalisation se fait en plusieurs fois, du coup, ça vous laisse le temps de vous organiser. L'insert et le glaçage doivent être préparé la veille. Même plus tôt puisque l'entremets doit passer par la case congélation. C'est super pratique je trouve !!

 

Matériel :

un cercle de 20 cm

un moule souple de 18 cm

 

Biscuit brownie café :

- 150 g de chocolat noir à 52 % de cacao (nestlé dessert)

- 100 g de beurre 

- 100 g de sucre

- 2 oeufs

- 50 g de farine

- une pincée de fleur de sel

- 10 g d’extrait de café trablit

- 50 g de cerneaux de noix

 

Préchauffer le four à 180° C.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes pendant é min à 450 W. Mélanger puis remettre à fondre 1 min à 450 W. Lisser le chocolat puis réserver.

Crémer le beurre avec le sucre longement, puis ajouter les oeufs un par un en mélangeant soigneusement.

Incorporer le chocolat fondu tiédi, la farine tamisée et les cerneaux de noix hachés grossièrement

 

Beurrer le cercle de 20 cm. Verser la préparation, lisser la surface à l'aide d'une spatule puis enfourner pour 18 minutes.

Laisser le gâteau tiédir sur une grille.

 

Insert café (inspiration de Christophe Michalak - A faire la veille au moins) :

- 200 ml de crème liquide à 30 %

- 100 ml de lait

- 2 g de pectine nh

- 35 g de sucre

- 60 g de jaune d’œuf

- 6 g d’extrait de café trablit (soit 1,5 càc)

 

Dans une casserole, faire chauffer le lait et la crème.

Mélanger la pectine avec le sucre. Verser le tout sur le mélange de lait/crème tout en mélangeant à la spatule. Porter le tout à ébullition. Verser sur les jaunes d’œufs en fouettant. Faire chauffer à 80/82 °C pour faire épaissir. Passer le tout au chinois puis ajouter l’extrait de café.

Couler dans le moule en silicone de 18 cm.

Entreposer au congélateur.

 

Mousse au chocolat caramel :

- 100 g de crème liquide à 30 %

- 250 g de chocolat carmélia valhrona

- 1 g de fleur de sel

- 6 g de gélatine (3 feuilles)

- 50 g de jaunes d'œufs (+/- 3 jaunes)

- 240 g de blancs d'œufs (+/- 8 blancs)

- 15 g de sucre semoule

- 1 pincée de fleur de sel 

- 2 gouttes de jus de citron

 

Faire ramollir la gélatine dans une grande quantité d'eau froide.

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Porter la crème à ébullition. Verser en 3 fois la crème sur le chocolat et bien émulsionner. Vous devez obtenir une masse bien lisse et extrêmement brillante. Ajouter la gélatine ramollie et essorée dans la ganache encore tiède. Si elle ne se dissout pas parfaitement, mettre le mélange 10 seconde au micro-onde à 450 w puis bien remuer. La masse est très élastique, c'est normal.

Ajouter les jaunes d'œufs et mélanger de suite pour ne pas les faire coaguler. Laisser tiédir à température ambiante.

Pendant ce temps, monter les blancs d'œufs en neige ferme avec la pincée de fleur de sel et le jus de citron. Incorporer le sucre pour les serrer..

Ajouter les blancs en neige à l'appareil chocolat et mélanger délicatement au fouet (sans battre évidemment). 

 

Montage :

Poser le biscuit brownie au fond du cercle à pâtisserie recouvert de rodhoïd. Couler 1/3 de la mousse sur le biscuit. Poser l'insert café au centre puis recouvrir de mousse.

Entreposer au congélateur.

 

Glaçage miroir chocolat à faire la veille :

- 150 g eau 

- 180 g sucre 

- 125 g crème liquide 30% de MG 

- 60 g cacao en poudre (type Nestlé 100% )

- 3,5 feuilles de gélatine (soit 7 g)

  

Chauffer l'eau, le sucre et la crème jusqu'à 103°c en remuant de temps en temps. Hors du feu, ajouter aussitôt le cacao. Une fois que le glaçage a tiédé, ajouter la gélatine au préalable trempée dans de l'eau froide pendant 10 min. Mélanger au fouet, mixer et chinoiser. Filmer au contact puis entreposer au frais pour l'utiliser le jour de la dégustation.

6 heures avant la dégustation, napper l'entremets encore congelé posé sur une grille, elle même posée sur un plat (pour récupérer le surplus de glaçage) de ce glaçage à 25 /30 °C. Déposer ensuite l'entremets à l'aide de deux longues spatules sur votre plat de service puis le placer au frais pour qu'il décongèle doucement.

Entrtemets caramel café

Pour la mousse de cet entremets, vous pouvez tout à fait remplacer le chocolat carmélia valhrona par du chocolat noir. Je l'ai faite en utilisant 200 g de chocolat noir nestlé dessert et 50 g de chocolat noir lindt à 70 % lors de la réalisation d'un atre entremets et elle était délicieuse. 

Bonne soirée à tous !! 

Posté par capucine4636 à 19:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 avril 2016

Flan pâtissier de Christophe Felder

 

Flan pâtissier1

Flan pâtissier2

Je vous ai déjà parlé du dernier livre de Christophe Felder intitulé "GÂTEAUX" lors de la publication de mes sablés coco. J'ai réouvert ce bouquin pour préparer un flan. Et quel flan !!!! J'avoue que j'ai un gros faible pour ce dessert; ce n'est donc pas la seule ni la dernière recette de flan sur mon blog.

Ici, la version de Christophe Michalak et ici ma version. 

Avec ces proportions, vous obtenez un flan de compèt'. Pour les adeptes, cette recette est pour vous ! Pour ma part, c'est à ce jour, le meilleur que j'ai mangé. Et je peux vous dire que j'en ai mangé ...

J'ai fait 2 x ce flan en tentant de diminuer la quantité de sucre dans la crème et dans la pâte. Dans la pâte, on peu diminuer la dose mais dans la crème, il faut ce qu'il faut donc je garde les proportions généreuses de Christophe Felder. Je vous indique mes modifications entre parenthèses

Flan pâtissier5

Flan pâtissier4

 

Matériel : un cercle de 22 à 24 cm selon la hauteur que vous souhaitez. J'ai choisi de le faire haut dans un cercle de 22 cm de diamètre comme le recommande Christophe Felder, mais à refaire, j'en prendrais un de 24 cm, histoire de faire des parts qui se tiennent dans l'assiette.

La pâte : 

- 125g de beurre 
- 125g de sucre semoule (90 g pour moi)
- 50 g d'oeuf 
 (soit un petit oeuf)
- 250g de farine 
1/4 de càc de levure chimique 

 

La crème à flan : 
6 oeufs 
300 g de sucre semoule 
- 1
20 g d'amidon de maïs (maïzéna) (poudre à flan pour moi) 
- 2
 càs d'extrait de vanille (2 gousses de vanille bien charnues pour moi)
30 cl de crème fraîche liquide entière (30 %)
120 cl (ou 1,2 litre) de lait entier (frais pour moi)

 

Préparer la pâte

Réunissez le beurre, le sucre semoule, la farine et la levure chimique dans un saladier, mélangez les ingrédients entre la paume des mains afin d'obtenir une texture sableuse. J'y ajoute également une pincée de sel.
Ajoutez l'oeuf et malaxez rapidement sans trop travailler la pâte.
Enveloppez la pâte de film alimentaire et laissez-la durcir 30 minutes au réfrigérateur.
Étalez la pâte au rouleau à 3 mm d'épaisseur entre deux feuilles de papier sulfurisé et garnissez-en le cercle tapissé de papier sulfurisé. La première fois, je n'ai pas mis de papier sulfurisé et la pâte a collé aux bords du cercle.
Réservez le moule chemisé au réfrigérateur.

Préparer le flan
Cassez les oeufs dans un saladier, ajoutez la moitié du sucre, la maïzena et les graines de vanille puis fouettez vivement mais sans laisser blanchir le mélange.
Ajoutez la crème liquide et mélangez.
Versez le lait, les gousses de vanille vides et le reste du sucre dans une casserole, mélangez, portez à ébullition et retirez du feu.
Incorporez le lait chaud au mélange précédent et battez bien.
 
Reversez le tout dans la casserole et faites cuire sur feu moyen en fouettant rapidement.
Quand la crème épaissit, retirez la casserole du feu (elle doit avoir la consistance d'une béchamel épaisse). Laissez refroidir en filmant la crème au contact.
Une fois refroidie, lissez la crème à l'aide d'une spatule puis versez-la dans le moule garni de pâte; étalez et lissez la surface du flan avec une spatule.
Préchauffez le four à 210°C.
Faites cuire 10 minutes à th 210° puis 40 min à 180°C. Si la surface ne prends pas assez de couleur, terminez la cuisson en passant le flan quelques minutes sous le gril du four. (Christophe Felder fait cuire pendant 20 minutes à th 210° puis pendant 10 minutes à 240° je n'ai pas osé.
Laissez refroidir votre flan puis placez-le au réfrigérateur quelques heures voir une nuit, il n'en sera que meilleur. Servez votre flan bien froid.

Flan pâtissier

 

Très bon week-end à tous !!

Posté par capucine4636 à 22:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2016

Parmentier d'effiloché de porc à l'orange,

PUREE DE PATATES DOUCES ET SON CRUMBLE DE PARMESAN

Parmentier

En ce moment, je prépare des effilochés de porc à toutes les sauces. C'est chez Hélène, du blog Rock the bretzel, que j'ai trouvé mon inspiration et encore une fois, on s'est Ré Ga Lé avec ce plat sucré/salé. 

Pour 8 personnes

Pour l’effiloché de porc :

- une rouelle de porc de 1 kg

- 2 cuil à soupe d’huile d’olive

- 20 feuilles de sauge

- 170 g de confiture d’orange aux zestes d’orange

- 10 cl d’eau

- le jus d’une orange 

- Sel, poivre

 

Sortir la viande du réfrigérateur 1 heure avant de démarrer la recette et la placer dans une cocotte en fonte. La badigeonner d’huile d’olive et la poivrer.

Mélanger l’ensemble des ingrédients de la sauce et en badigeonner la viande. 

Refermer la cocotte et enfourner dans un four préchauffé à 120 °C pendant environ 6 à 7 h en la retournant toutes les heures.

Effilocher la viande à l’aide de deux fourchettes et la mélanger avec le jus restant de la cocotte sans la graisse. 

 

Pour la purée de patates douces :

- 700 g de patates douces

- 400 g de pommes de terre

- 3 gousses d’ail

- 400 g d’eau

-  1 cube de bouillon de légumes

- 1/2 cc de sel

- poivre (piment de jamaïque)

- 3 portions de vache qui rit®

 

- 3 oignons

- 3 cuil à soupe de graisse de cuisson de la rouelle

- sel, poivre

 

Eplucher les patates douces et les pommes de terre.  Les découper en morceaux. Eplucher et émincer les gousses d’ail.

Mettre les morceaux de patates douces et les morceaux de pomme de terre dans le bol du thermomix muni du fouet avec l’ail, l’eau et le bouillon. Régler l’appareil 25 min 100 °C, vitesse 1 sens inverse. Cette purée peut bien sûr être préparé de façon traditionnelle à la cocotte minute.

A la sonnerie, ajouter les portions de vache qui rit et régler le thermomix toujours muni du fouet 2 min à vitesse 2,5. 

Eplucher et couper les oignons en morceaux de 1 cm de côtés.

Les faire revenir dans la graisse de cuisson de la rouelle pendant 10 à 15 min. 

Ajouter la moitié des oignons fondus dans la purée et mélanger à la spatule. L'autre moitié sera mélangé à l'effiloché de porc.
Rectifier l’assaisonnement.

 

Pour le crumble au parmesan :

- 75 g de farine

- 3 càs de chapelure maison

- 75 g de beurre demi-sel

- 80 g de parmesan râpé

 

Du bout des doigts mélanger le beurre mou avec la farine, la chapelure et le parmesan râpé jusqu’à obtenir une texture sableuse.

 

Pour la finition :

Mélanger la viande avec l'autre moitié des oignons fondus.

Disposer la viande aux oignons dans le plat à gratin et recouvrir de purée puis venir déposer par dessus le crumble de parmesan.

Enfourner pendant 30 min dans un four préchauffé à 180 °C. Le parmentier doit être bien doré sinon, poursuivre la cuisson sous le grill.

parmentier1

 

Bonne soirée à tous !

Posté par capucine4636 à 21:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2016

Mayonnaise maison

Mayo

Voilà ma recette de mayo maison. Je vous livre mes astuces pour ne pas râter l'émultion. Un jeu d'enfant pour un résultat d'une douceur ... Un délice !

Pour un pot :

- 1 jaune d'oeuf extra frais

- 1 càc de moutarde

- 1/4 de càc de sel

- poivre (piment de jamaïque)

- 18O ml d'huile de tournesol

- 1 càc de vinaigre de cidre

 

Pour réussir une mayonnaise à coup sûr, il est très important que tous les ingrédients de la recette soient à température ambiante. Si en plus, vous utilisez un batteur à main, il sera difficile de la râter !

Dans un saladier posé sur un torchon (pour que le saladier reste bien stable), mettre le jaune d'oeuf, la moutarde, le sel. et le poivre Verser en filet l'huile de tournesol, sans cesser de battre à l'aide d'un batteur à main. Une fois que l'huile est complètement incorporée, ajouter le vinaigre. Cela va assouplir la mayonnaise. Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Mayo maison

Il y a une quantité infinie de variantes pour personnaliser votre sauce au grès de vos envies. Vous pouvez remplacer le vinaigre de cidre par d'autres vinaigres ou par un jus de citron. Vous pouvez également ajouter 1 à 2 gousses d'ail écrasées et remplacer l'huile de tournesol par de l'huile d'olive pour préparer un aïoli. Vous pouvez également ajouter des herbes fraîches finement ciselées ou des épices comme du curry par exemple... Laissez libre court à votre imagination.

Mayo maison1 Je vous souhaite à tous une belle semaine !

Posté par capucine4636 à 17:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


14 avril 2016

canapés de pain d'épices au roquefort

Canapéspaind'epices

 Voici une idée facile pour l'apéro !

 

- 100 g roquefort

- 2 cuillères à soupe mascarpone

- 3 càs de fromage blanc 0%

- poivre blanc

- un pain d’épice

- qq cerneaux de noix

 

Couper des tranches fines de pain d’épice en deux ou quatre.

Mélanger à la fourchette le mascarpone avec le fromage et le fromage blanc. Assaisonner avec le poivre. Mettre en poche à douille petit four (14 dents). Pocher la préparation fromagère sur les morceaux de pain d’épices. Poser un cerneau de noix sur chaque canapé.

 

A déguster de suite ou filmer et mettre au frais.

 Bonne fin de journée !

Posté par capucine4636 à 17:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2016

Gratin de Gnocchis de ricotta

gnocchi

Ah du salé !!! Ca faisait longtemps que je ne vous en avais pas proposé.

Ces gnocchis, on les a tellement aimé que j'en ai fais 2 fois en une semaine ... C'est une recette vite faite et très simple à réaliser que j'ai trouvé chez Isa.. La pâte est facile à travailler. Ces gnocchis sont bien parfumés ! Un régal.

Gnocchi1

 Pour 4 petites mangeurs :

- 250 g de ricotta bien égouttée

- 1/2 càc de sel

- 2 petits jaunes d'oeufs

- 65 g de parmesan râpé

- 95 g de farine

 

Pour la sauce :

- une boîte de 400 g de pulpe fine de tomates

- 1 oignon moyen

- 3 belles gousses d'ail

- une càc de paprika fumé

- 1/2 cube de bouillon de légumes

- 1 càc de sucre

- 2 belles càs d'huile d'olive

 

Pour le gratin :

- 50 g de comté râpé mélangé à 20 g de parmesan

  

Préparation de la pâte à gnocchis.

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. La pâte sera collante, ne rajouter pas de farine.

Former une boule et laisser reposer au moins 30 minutes recouvert de film alimentaire au contact. La seconde fois, je l'ai laissé une nuit entière.

Pendant ce temps, préparer la sauce.

Eplucher et couper l'oignon en fin dés. Eplucher et émincer finement les gousses d'ail.

Dans un faitout, faire chauffer l'huile d'olive. Une fois qu'elle est chaude, faire rissoler les oignons pendant 2 à 3 min. Ajouter les gousses d'ail émincées et poursuvre la cuisson 1 à 2 min en remuant constamment.

Ajouter la pulpe de tomates, le sucre, le paprika et le cube de bouillon de légume. Bien mélanger. Couvrir et laisser mijoter pendant 40 à 45 min en mélangeant de temps à autre.

Procéder au façonnage des gnocchis. Perso, je n'ai pas la planche à gnocchis mais je m'en passe... 

Former deux longs boudins d’environ 1 cm d’épaisseur et découper tous les 1 cm avec un petit couteau bien aiguisé. Si la lame colle, la tremper dans la farine.. 

A l'aide d'une fourchette, faire des stries en appuyant sur chaque gnocchi. Si la pâte colle aux dents de la fourchette, tremper la fourchette dans la farine.

Faire bouillir une grande casserole d'eau salée. Réduire le feu pour obtenir un frémissement.

Ajouter les gnocchis et mélanger délicatement pour éviter qu'ils ne collent au fond. Les cuire jusqu'à ce qu'ils remontent à la surface (environ 2 à 3 minutes). 

Égoutter les gnocchis et les mélanger délicatement à la sauce.  Verser les gnocchis dans le plat à gratin puis couvrir de fromage râpé.

Passer quelques minutes sous le grill pour faire gratiner le fromage.

Bonne soirée à tous ! 

Posté par capucine4636 à 20:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2016

Fantastik chocolat & café

fantastik

Le fantastik, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, est une création de Christophe Michalak. Il s'agit d'un compromis entre la tarte et l'entremets. Le fond peut être réalisé avec des ingrédients du placard (ou pas) ! Chouette, je voulais faire simple, qui en jette et qui est super trop bon ! Et bien, vu la tête de ma maisonnée, c'est réussi !!!

Pour composer mon fantastik, j'ai choisi un crémeux chocolat au lait. J'ai du m'y remprendre à 2 fois parce qu'il était trop liquide... Je suis partie d'une recette de crémeux au chocolat noir de Christophe Michalak sauf qu'il ne suffit pas de remplacer ce dernier par du chocolat au lait pour obtenir la même consistance !! J'y ai donc ajouté un zeste de gélatine et là, la consitance était parfaite ! 

Pour la chantilly café, j'ai simplement repris celle de la tarte au café inspirée de Pierre Hermé que j'avais trouvé délicieuse. Juste un petit truc à savoir à ce propos ; elle montre très difficilement ! Il faut battre longtemps, longtemps... mais on y arrive et elle se tient parfaitement.

Seul bémol, les cubes de gelée de cacao. Ils n'ont franchement pas remporté le succés escompté auprès de mes enfants. Alors si vous avez une autre idée pour la remplacer, allez-y (et je suis preneuse de vos suggestions). Sinon, je vous indique une recette de tuile aux noix de pécan et café de Christophe... Pas testé, mais je parie que c'est bon ;)

fantastik2

Matriel : un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre recouverte de rohhoïd

Pour une tarte de 20 cm de dimamètre

Crémeux chocolat :

- 100 g de lait entier

- 100 g de mascarpone

- 40 g de jaune d’œuf

- 170 g de chocolat au lait dessert (nestlé dessert)

- 1,5 g de gélatine en feuille (soit 3/4 d’une feuille)

 

Faire tremper la gélatine en feuille dans de l’eau froide pendant 10 min. Mettre la crème et le mascarpone à bouillir à la casserole. Verser la crème bouillie sur les jaunes, en deux fois, sans arrêter de mélanger pour éviter de cuire les jaunes d’œufs trop rapidement et ainsi de faire une « omelette ». Recuire, jusqu'à atteindre 83°C, sans jamais dépasser 85°C, comme une crème anglaise. Dans le bol d’un mixer, déposer le chocolat, puis verser la crème sur le chocolat, et mixer. Ajoutez la gélatine ramollie. Débarrasser en bac préalablement mis au réfrigérateur, filmer au contact, et mettre à refroidir très rapidement. Le mieux est de le faire la veille pour le lendemain, car pour dresser le gâteau, la crème doit être bien froide. Moi, je l'ai fait le jour même et je n'ai pas eu de soucis.

 

Crème chantilly café (A préparer la veille ou au moins 3 h avant le dressage)

- 150 g de crème liquide entière (35 %)

- 2 g de café lyophilisé

- 7 g de sucre

- 1,5 g de gélatine en feuille (soit 3/4 d’une feuille)

 

Faites tremper la gélatine en feuille dans de l’eau froide pendant 10 min. Faites bouillir la crème avec le sucre et le café. Ajoutez la gélatine ramollie. Laissez refroidir, filmez au contact et placez au frais.

 

Le fond de biscuit :

- 50 g de chocolat 52 %

- 50 g de pâte de noisettes (recette ici)

- 110 g de cake au chocolat de Thierry Mulhaupt (recette ici) ou un autre cake

- 50 g de sablés breton type roudor

- 25 g de noisettes torréfiées

- 15 g de riz soufflés au chocolat (coco pop’s)

- une pointe de couteau de fleur de sel

 

Faites fondre le chocolat. Ajouter la pâte de noisettes.
Emiettez le cake avec les biscuits et mélangez avec les noisettes concassées grossièrement, le riz soufflé et le sel. Mélangez le tout au chocolat/noisettes fondu.

 

La gelée cacao (A faire le jour J)

- 50 g de sucre semoule

- 1 g d’agar-agar

- 60 g d’eau

- 8 g de cacao en poudre

 

Le jour même, mélangez le sucre, l’agar-agar,  l’eau et le cacao

Portez le tout à ébullition

Coulez dans un récipient sur 5 mm d’épaisseur

Laissez refroidir pendant 1h au réfrigérateur, puis détaillez en carrés de 1 cm de côté.

 

Dressage

- cacao en poudre

- Quelques noisettes torréfiées concassées 

 

Remplissez votre pochez à douille munie d’une douille lisse n°13 de crèmeux au chocolat et dressez des boules plus ou moins grosses sur le biscuit.

Montez la crème café en chantilly à l’aide d’un batteur électrique. Fouettez jusqu’à obtention d’une chantilly ferme. La crème monte très doucement. Il m’a fallu 10 minutes environ. Mettez votre chantilly en poche à douille muni de la douille petit four n°14 et dressez des pointes de chantilly entre les boules de crémeux au chocolat. 

Le biscuit doit être entièrement recouvert de boules de chantilly et de crémeux au chocolat au lait.

Déposez des cubes de gelée et des noisettes torréfiées concassées.

Saupoudrez votre fantastik de cacao en poudre. Réservez au frais.

fantastik1 

Tuile au café et noix (recette de Christophe Michalak)

- 130 g de sucre en poudre

- 2 g de pectine NH

- 110 g de beurre doux

- 45 g de glucose

- 8 g d’eau

- 140 g de noix de pecan

- 15 g de café soluble

 

Dans une casserole, mélanger la pectine, l’eau, le sucre, le glucose, le beurre et porter à ébullition. Mettre les noix de pécan dans une poche, puis taper la poche à douille sur le plan de travail pour les concasser. Quand le mélange a bouilli, verser le café soluble et les noix, puis tout mélanger. Débarrasser sur une plaque avec une feuille de silicone, puis tout étaler. Enfourner à 210°C en four sans ventilation. Cuire jusqu'à ce que la tuile prenne une teinte caramel, ceci en environ 12 minutes. Lorsqu’elle est cuite, débarrasser sur une plaque froide et refroidir rapidement.

La pectine NH sert à bien coaguler la tuile, mais n’est pas indispensable pour sa réussite.

fantastik3

Bon dimanche !! 

Posté par capucine4636 à 12:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 avril 2016

Cake au chocolat de Thierry Mulhaupt

Voilà une recette que j'ai sur ma do it list depuis des années !! Comme quoi j'y arrive !!! Il faut dire que les cakes, ça ne me fait jamais super envie. Pour moi, c'est synonyme de pâteux, lourd, bourratif, étouffe belle-mère... Vous voyez ce que je veux dire ?!!!

Et bien, celui-ci est juste parfait. Je me demande pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de le préparer !!? Il est moelleux à souhait et est toujours aussi délicieux le lendemain !!! J'y crois pas !!.

Je l'ai cuit dans mon moule à cake habituel (Moule DEMARLE de 24 X 8,5 cm) mais je dois dire qu'il y avait un zeste trop de pâte pour ce format (Je vous rassure, la pâte n'a absoluement pas débordé de mon moule). Mais les 3/4 de la quantité auraient été parfaites. Cela dit, le résultat est généreux et ça me plaît !

cakechoco

 

Avec le reste, de pâte, si vous décider d'y mettre les 3/4, vous pouvez en faire des minis cakes. Il faudra juste adapter le temps de cuisson selon leur taille.

 

Matériel : un moule à cake de 24 X 8,5 en silicone + un plus petit

- 170 g de chocolat amer à 67% de cacao

- 150 g de beurre

- 80 g de jaunes d'oeufs (environ 4 jaunes)

- 65 g de poudre d'amande

- 65 g de sucre glace

- 140 g de blancs d'oeufs (4 à 5 blancs)

- 135 g de sucre semoule (j'en ai mis 120 g parce que j'aime quand c'est peu sucré et c'était juste parfait)

- 80 g de farine (T55)

  

Préchauffer le four à 160-70°C en chaleur tournante.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Hors du feu, ajouter le beurre ramolli et préalablement coupé en petits morceaux. Mélanger sans faire mousser l'appareil. Ajouter les jaunes d'oeufs et mélanger à nouveau.

Mixer ou tamiser ensemble la poudre d'amande et le sucre glace. Ajouter au mélange chocolat+beurre+ jaunes d'oeufs. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse. On doit obtenir la consistance d'une pommade mousseuse.

Monter les blancs d'oeufs au bec d'oiseau. Quand les blancs sont mousseux, que l'on voit la marque du fouet dans les blancs, ajouter le sucre semoule en pluie fine en augmentant progressivement la vitesse du batteur. Incorporer ces blancs au mélange précédent.

Ajouter la farine tamisée et mélanger à nouveau, délicatement, à la maryse.

Verser les 3/4 de la préparation dans le moule en silicone. et le reste de pâte dans un petit moule.

Enfourner pour au moins 35 minutes. Le miens (avec la totalité de la pâte dans le moule de 24 X 8,5 a cuit pendant 55 min). Le cake est cuit quand la lame d'un pique planté dans le cake ressort sèche (pas trop non plus !!!) ou légèrement humide. Laisser refroidir, démouler sur une grille et décorer le cake. à votre convenance

cakechoco1

 

Je vous donne rendez-vous pour une prochaine recette dans laquelle j'ai utilisé le reste de mon cake... Mystère !!

Très bon weekend à tous !

Posté par capucine4636 à 07:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

07 avril 2016

Madeleines double chocolat de Pierre Hermé

Madeleinesdoublechoco

Ah, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de madeleines. Pour marquer leur retour, j'ai choisi de mettre la double dose de chocolat... La recette est tout simplement une valeur sûre puisque c'est celle de Pierre Hermé à laquelle j'ai retiré le zeste de citron et ajouté en contre partie des pépites de chocolat. Succès garantie !!

Madeleinesdoublechocolat

Pour une plaque souple de 18 madeleines :

- 70 g de farine 

- 20 g de poudre de cacao

- 2 g de levure chimique

- 90 g de sucre 

- 2 pincée de fleur de sel

- 2 oeufs à température ambiante

- 100 g de beurre doux à température ambiante + 15 g 

- 50 g de pépites de chocolat

 

Tamisez la farine la levure, le cacao et la levure. Réservez.

Battre le sucre et les oeufs pour avoir un mélange mousseux.

Ajoutez le beurre pommade et fouettez.

Incorporez le mélange farine, levure, cacao. 

Ajoutez les pépites de chocolat puis versez la pâte dans un bol.

Filmez-la au contact et lplacez-là au frais une nuit.

Le lendemain, beurrez les empreintes à madeleines et placez la plaque au frais 5 min afin de faire durcir le beurre. Au bout de ce temps, refaire la même opération afin qu’il y ai du beurre partout.

Enfournez à 220°C pendant 4 minutes puis abaissez la température à 180°C en laissant le manche d'une cuillère en bois dans la porte du four pour faire chuter la température. Cuire ainsi 7 à 8 minutes. Vous verrez la bosse apparaître. 

Démoulez-les puis placez-les sur une grille.

Conservez-les dans une boîte hermétique.

Moi, je les préfère le jour J mais le lendemain elles seront parfaites trempées dans un bon bol de chocolat chaud.

Madeleinesdoublechocolat1

 

Bonne soirée à tous ! 

Posté par capucine4636 à 17:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,