les délices de Capu

11 février 2016

Brioche feuilletée au sucre

DE PHILIPPE CONTICINI

Briochefeuilletée4

 Briochefeuilletée1

Ca c'est une brioche généreuse !!!! Tant par le visuel que par la quantité de beurre et de sucre ! Mais le résultat en vaut bien le coup. La recette est tirée du livre SENSATIONS que je n'ouvre décidément pas assez souvent ...

Briochefeuilletée3

Je vous indique la recette de Philippe Conticini comme elle est décrite dans son ouvrage mais je dois vous avouer que je n'ai pas suivi scrupuleusement son déroulé par convenance personnelle. Vous trouverez mes aménagements à la fin de mon article.

Briochefeuilletée2

Pour 2 brioches ou 1 brioche ultra généreuse :

- 510 g de farine type 45

- 1 cc bombée de sel

- 40 g de sucre semoule

- 15 cl de lait demi-écrémé

- 20 g de levure fraiche de boulanger 

- 150 g d’œufs battus (environ 3 œufs)

- 50 g de beurre pommade coupé en petits morceaux

- 300 g de beurre (idéalement du beurre de tourage, à défaut de Charente)

 

Le sirop à préparer au tout début pour être tranquille  : 

- 50 g d'eau

- 50 g de sucre

 

Portez l'eau et le sucre à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit totalement fondu. Réservez à température ambiante.

 

La finition :

- 150 g de sucre grain (sucre perlé que je trouve en Belgique)

Délayez la levure dans le lait à température ambiante. Mélangez les poudres dans la cuve du robot (farine, sucre, sel).

Pétrissez à l'aide du crochet du robot, en incorporant aux poudres la levure délayée dans le lait, puis les œufs entiers, préalablement battus au fouet. Ajoutez alors les 50g de beurre pommade. Au bout de 3 minutes en première vitesse, poursuivez le pétrissage 8 minutes de plus à vitesse moyenne. Lorsque la pâte est bien lisse et homogène et forme une belle boule stoppez le pétrissage. 

Laissez la pâte à l'intérieur du bol du robot, couvrez-la d'un film alimentaire ou torchon humide pour qu'elle ne soit plus au contact de l'air ambiant. Laissez la pointer (lever) pendant 30 minutes à température ambiante, la pâte va gonfler et doubler de volume.

Au bout de 30 minutes, placez votre pâte sur un plan de travail et redonnez lui sa forme initiale de boule, en la malaxant légèrement à la main. Mettez cette boule sur une feuille de papier sulfurisée, en la recouvrant de film alimentaire, puis placez-la au congélateur (pour stopper l'action de la levure) pendant 30 minutes. 

Battez le beurre pommade entre deux feuilles de papier sulfurisées à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, puis étalez-le uniformément jusqu'à ce qu'il prenne la forme d'un rectangle de 20x25 cm et de 0,5 à 1cm d'épaisseur. 

Sortez la pâte du congélateur et étalez la à l'aide d'un rouleau à pâtisserie de façon à obtenir un rectangle de 45x25cm. Enveloppez-le d'un film alimentaire, puis placez le au congélateur pendant 30 minutes afin que la pâte soit bien froide et très ferme.

On recherche un vrai contraste de températures entre la pâte froide et le beurre pommade afin qu'aucun des deux ne se mélange.

Déposez le rectangle de beurre intérieur, au milieu du rectangle de pâte, puis réalisez le premier tour en repliant, bord à bord, chaque extrémité de pâte, vers le centre du beurre, sans les superposer.

Étalez au rouleau à pâtisserie afin d'obtenir une bande d'environ 70cm de longueur.

Repliez le tout de nouveau, en superposant, la pâte par tiers, à la manière d'un portefeuille. Faites alors pivoter l'ensemble d'un quart de tour, puis étalez de nouveau jusqu'à l'obtention d'une nouvelle bande de 70cm de longueur.

Procédez à un second tour à l'identique du premier.

Enveloppez la pâte avec du film et laissez-la reposer au réfrigérateur pendant 30 minutes. Réalisez ensuite un troisième et ultime tour.

Replacez la pâte dans du film alimentaire et laissez-la reposer 1h au frigo.  

Sortez la pâte du frigo et étalez-la de manière à obtenir une bande de 35x45 cm et de 5mm d'épaisseur.

Parsemez de manière uniforme, la surface de la pâte avec les grains de sucre jusqu'à 5 cm du bord inférieur, puis passez par dessus le rouleau à pâtisserie afin d'enfoncer les grains de sucre à l'intérieur de la pâte.

A l'aide d'un pinceau, badigeonnez avec le sirop le bord de la pâte (sans grain de sucre), puis roulez l'ensemble dans le sens de la longueur, en partant du bord supérieur et en serrant suffisamment pour ne laisser aucun espace entre la pâte et le sucre. Collez le bord inférieur au reste de la pâte à l'aide du sirop, puis mettez la pâte ainsi roulée au réfrigérateur pendant 20 minutes, en gardant la "soudure" en dessous. 

20 minutes plus tard coupez le rondin de pâte en douze (ou treize comme moi) morceaux de 4,5 cm de longueur, puis placez chacun d'entre eux dans des moules individuels, cercles en fer ou comme moi dans un cadre posé sur une feuille le papier sulfurisé.. 

Couvrez-les avec du film alimentaire, puis laissez-les reposer à température ambiante pendant 2 heures pour que les brioches gonflent avant de les faire cuire.

Faites cuire les brioches à 170° pendant 15 minutes (conseillé dans son livre) une heure pour moi. Comme toujours, la cuisson s’adapte à votre four. Il faut qu'elle ait une belle couleur dorée.

 

Je vous disais plus haut que je n'avais pas reproduit à l'identique la recette de Philippe Conticini.
Voici donc comment j'ai procédé.

J'ai tout d'abord préparé ma pâte à brioche ainsi que mon beurre la veille de sa dégustation. J'ai formé un carré dans du papier sulfurisé pour applatir le beurre. De cette façon, il est à bonne dimention. Le lendemain matin, assez tôt, j'ai procédé au tourage avec les deux préparations sortant du froid contrairement à ce que préconise la recette. J'ai toujours lu et entendu qu'il était impératif de mettre deux produits à même température ou même consistance pour les assembler. Ensuite, j'ai suivi le même déroulé. Par contre, pour la cuisson, comme j'ai fait cuire la brioche dans un cadre de 27 x 18 x 5 cm , je l'ai enfourné pendant 1 heure. Pour terminer, j'ai badigeonné ma brioche du reste de sirop pour apporter de la brillance.

Brioche feuilletée

 

Bonne soirée à tous !!

Posté par capucine4636 à 21:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2016

Feuilleté cacao au confit de canard et échalotes fondantes

Chose promise, chose due !

Voici ce que j’ai réalisé avec la pâte feuilletée au chocolat. Oui, c’est une recette salée ! Surprenant non ?! 

Feuilletée cacao au canard

L’idée m’est venue suite à un souvenir de vacances passées dans le Lot il y a déjà quelques années. Comme quoi, l'inspiration vient de loin ... Nous avions visité une fabrique de chocolat et étions ressortis avec des pâtes au cacao. Et comme dans cette région, on y mange que du canard, c’est bien avec cette volaille que nous les avons dégusté; nous nous étions régalés. D’ou l’association cacao/canard. Et pour apporter un peu de moelleux, j’ai pensé aux échalotes. 

Feuilletée cacao au canard1

Et bien, ma création est très originale (enfin je trouve) et vraiment très plaisante !

Pour 6 personnes :

- 500 g de pâte feuilletée au chocolat (recette ici)

- 4 cuisses de confits de canard

- 250 g d’échalotes 

- 1 cas de graisse de canard du confit

- 1/2 càc de mélange 4 épices

- 1 cas de sucre semoule

- 100 ml de bon vin rouge

- 2 cas de persil haché

- sel et piment d'Espelette

 ,

Pour la dorure :

- un jaune d’oeuf

- une càc de lait

- une pincée de sel

 

Préparer les échalotes fondantes.
Eplucher les échalotes et les émincer finement. 

Faire fondre la graisse de canard dans une sauteuse puis faire fondre 4 min les échalotes en remuant constamment. 

Ajouter le sucre semoule et poursuivre la cuisson 2 min. Ajouter ensuite les épices, sel (très peu, le canard confit l'est déjà suffisamment) et piment d'Espelette

Verser le vin rouge et porter à ébullition. Baisser la puissance du feu au minimum et laisser fondre 20 min à couvert. 

Décortiquer le canard puis le hacher grossièrement au couteau. Mélanger la chaire avec les échalotes fondantes. Réserver.
Détailler la pâte en deux morceaux de même taille. Etaler chacun d’eux en rectangles de 3 mm d’épaisseur. 

Sur un premier rectangle de pâte feuilletée posé sur une feuille de papier cuisson, répartir la préparation au canard jusqu’à 2 cm du bord. Je n'ai pas mis toute la garniture car il y en avait un zeste trop. Je l'ai accomodé d'une purée maison, un délice !

A l’aide d’un pinceau de cuisine, mouiller les bords à l'eau. Recouvrir du second rectangle de pâte feuilletée. Souder en appuyant légèrement sur les contours.
A l’aide d’une règle et d’un coupe pizza (technique révolutionnaire découverte chez Valérie), détailler proprement les bords pour réaliser un beau rectangle.

Préparer la dorure en mélangeant les ingrédients. Au pinceau, enduire le feuilleté de dorure en évitant d’en mettre sur les bords. Sinon, le feuilleté risque de ne pas se développer correctement. 

Passer le feuilleté au frais pendant une heure.
Dessiner des motifs sur le dessus du feuilleté à l’aide d’un couteau bien affûté. 

Repasser un peu de dorure puis enfourner 10 min à 220 °C. Baisser la puissance du four à 180°C puis poursuivre la cuisson pendant 30 min.

Servir avec une belle salade garnie de noix. On reste dans les saveurs du sud Ouest !!!

Bonne soirée à tous !

Posté par capucine4636 à 22:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2016

Pâte feuilletée au chocolat de Christophe Felder

pâte feuilletée chocolat

Après la pâte feuilletée classique puis la pâte feuilletée inversée, je vous propose maintenant la pâte feuilletée au chocolat de Christophe Felder. Elle se mérite mais vraiment, ça vaut le coup !! Le feuilleté est très régulier après cuisson.

pâte feuilletée chocolat1

Pour 1 kg de feuilletage

Préparation : 40 minutes la veille + 20 minutes le lendemain

Repos : 1 nuit + 2 heures (à préparer la veille pour le lendemain)

Cuisson : 30 minutes environ

 

- 335 g de beurre en plaquette (beurre de charentes)

- 26,5 cl d'eau froide

- 85 g de beurre fondu 

- 10 g de sel de Guérande

- 500 g de farine

- 60 g de cacao amer en poudre

 

Étalez le beurre en plaquette dans un petit peu de farine de manière à obtenir un carré.

Dans le bol d'un robot muni d'un crochet, mettez la faine et le cacao. Versez progressivement dessus l'eau froide, le beurre fondu tiède et le sel. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte bien homogène (mais faites attention à ne pas trop travailler la détrempe !). Si elle ne s'amalgame pas bien, ajoutez encore un peu d'eau.

Vous pouvez aussi réaliser cette étape à la main.

Formez un carré, en évitant de plier ou de travailler la pâte. Puis enveloppez-la dans un film alimentaire et laissez-la repose pendant au moins 2 heures au réfrigérateur.

Sortez la détrempe et étalez la à l'aide d'un rouleau sur 1 cm d'épaisseur et en carré.

Placez le carré de beurre au centre de la pâte.

Repliez chaque coin de la pâte sur le beurre afin de l'enfermer complètement. Aplatissez les arêtes jusqu'à ce que la surface soit lisse et régulière.

Travaillez toujours le feuilletage avec un peu de farine afin de faciliter l'étalage (mais n'en abusez pas, car cela pourrait modifier la texture et le goût ! Vous pouvez aussi intercaler une feuille de papier sulfurisé entre le rouleau et la pâte afin de réduire le besoin de farine.).

Aplatissez le feuilletage dans la longueur afin d'obtenir un rectangle d'une épaisseur de 8 à 9 mm.

Une fois cette épaisseur atteinte, pliez la pâte en 3, comme une serviette :

Cette opération s'appelle "donner un tour simple" au feuilletage.

Tournez la pâte d'un quart de tour vers la droite.

Mettez le feuilletage pendant 10 minutes au frais, puis recommencez l'opération : appuyez également en haut et en bas du feuilletage avec le rouleau pour que les couches ne se décalent pas, puis étalez et pliez de nouveau en 3.

Emballez la pâte dans du film alimentaire et placez-la toute une nuit au réfrigérateur (si ce n'est pas possible, au moins 2 heures).

Sortez la pâte, tournez-la d'un quart de tour et donnez encore une fois un tour simple.

Tournez la pâte et donnez enfin le quatrième tour simple.

Recouvrez la pâte de film alimentaire et laissez la reposer au moins 2 heures au réfrigérateur.

Après, tournez la pâte encore une fois d'un quart de tour et donnez lui le dernier tour simple.

Vous pouvez maintenant étalez la pâte afin de réaliser votre recette.

Pour cela, il faut travailler régulièrement : étalez-la dans sa longueur sans tenter de lui donner les bonnes dimensions immédiatement. Puis donnez-lui un peu de largeur. Et ainsi de suite jusqu'à obtenir la taille souhaitée. 

Si vous n'utilisez pas tout, cette pâte se conserve 5 jours au réfrigérateur. Et elle se conserve aussi très bien au congélateur.

pate feuilletée chocolat

Je vous donne rendez-vous lors de ma prochaine publication, pour vous proposer une recette de feuilleté qui, je l'espère, vous surprendra par ses saveurs.

Bon weekend à tous !!

 

Posté par capucine4636 à 16:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 février 2016

Pain au lait extra moelleux

 

 

avril 2012 074

Alors là, c'est un exploit !!! J'ai retrouvé une recette que j'ai faite en 2012 et que je n'avais pas encore publié !!!
Pourtant, je me souviens encore parfaitement de ce pain très moelleux. La mie est comparable à celle des pains Anglais. C'est une petite merveille !! Et en plus, il se conserve plutôt bien, emballé dans un linge, le tout mis dans un sac plastique. Et tout ça, grâce à une méthode particulière : la réalisation d'un Tang zhong. Vous allez voir, c'est un nom bizard mais sa réalisation est des plus simple !

avril 2012 002

Je vous laisse découvrir si vous ne connaissiez pas déjà. 

Source : Alter Gusto

Matériel : un moule à cake de 26 x 11 cm
Pour le Tang zhong :
- 25 g de farine T55 ou T45
- 125 g d’ eau de source


- 350 g de farine T55 ou T45
- 50 g de sucre
- 1 c à c de sel
- 1 c à s de lait en poudre (facultatif)
- 5 g de levure sèche de boulanger (1 sachet de Briochin pour moi)
- 1 œuf
- 125 g de lait
- 100 g de Tang zhong
- 30 g de beurre mou

Préparer le Tang zhong : dans une casserole, mettre l’eau et la farine. Mélanger à l’aide d’un fouet afin qu’il n’y ait pas de grumeaux. Faire chauffer à feu moyen, en remuant sans cesse jusqu’à ce que le mélange épaississe et atteigne 65°C. Si vous n’avez pas de thermomètre, il suffit de retirer la casserole du feu lorsque des “traces”, ou “lignes”, apparaissent dans le mélange quand vous le tournez. Transférer le mélange dans un bol. Filmer au contact. Laisser refroidir et entreposer au réfrigérateur au moins 6h. Idéalement une nuit.

6 h ou une nuit plus tard sortir le Tang zhong du réfrigérateur et le laisser à température ambiante environ une demie heure.
Dissoudre la levure dans 2 cuil à soupe de lait tiède.
Dans un récipient, mélanger le Tang zhong, l’œuf et le reste du lait.
Dans un autre récipient, mélanger la farine, le sucre et le lait en poudre. Faire un puits et incorporer la levure et la préparation liquide. Commencer à pétrir puis ajouter le sel. Pétrir pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit souple et élastique. Ajouter le beurre mou et pétrir jusqu’à ce qu’il soit complètement incorporé.
Le pétrissage est important pour la réussite de ce pain. Il est préconisé de faire le “Window Pane test”. Cela consiste à prélever un morceau de pâte et essayer de l’étirer doucement. Si elle se déchire ou reste opaque, il faut continuer à pétrir. Si vous arrivez à obtenir une membrane fine et transparente, qui laisse passer la lumière, le pétrissage est “à point”.
Comme Carole, je vous avoue que je ne l’ai pas fait. J’ai pétri la pâte au robot muni de la feuille, vitesse 2, pendant 10 minutes puis encore 3 à 4 minutes après l’ajout du beurre.
Former une boule. La fariner légèrement, la couvrir et laisser reposer une heure ou jusqu’à ce que la pâte double de volume.
Abaisser délicatement la pâte pour chasser l’air. La diviser en 4 morceaux.
Etaler chaque morceau en forme ovale. Replier les bords en portefeuille. Etaler à nouveau puis rouler la pâte. Disposer dans le moule, chemisé de papier sulfurisé ou beurré. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer 45 minutes.
Un quart d’heure ou 20 minutes avant la fin de la levée, préchauffer le four à 180°C (T6) avec un récipient rempli d’eau.
Badigeonner le pain avec un peu de lait ou un œuf battu. Enfourner et cuire 25 à 30 minutes. (27 min pour moi)
Laisser refroidir sur une grille.
Ce pain peut se décliner de plusieurs façons ou formes, se farcir, se parfumer selon les goûts … Vous pouvez le diviser en 6 et former des boules pour obtenir de petits pains (adapter le temps de cuisson selon chaque recette). Carole nous indique que l'on peut également le façonner en chinois.

avril 2012 014

 

Je vous souhaite à tous d'excellentes vacances !!

Posté par capucine4636 à 18:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2016

Amor Polenta

Amor Polenta

Je sais, c'est la chandeleur mais comme les idées recettes pour l'occasion fleurissent partout, j'ai décidé de vous proposer autre chose. 

Oui, un cake à préparer demain mercredi, assez original qui a bien plu à la maison. La polenta apporte du croquant plutôt inattendu dans un cake !! Perso, je n'ai pas ajouté l'alcool puisqu'il était destiné au goûter des enfants. A vous de voir si vous en ajoutez ou non.

C'est par ici que j'ai trouvé la recette.

Amor polenta2

Pour un moule à çake de  24 x 8,5

- 80 g de farine de blé

- 70 g de poudre d’amandes

- 100 g de polenta

- 100 g de beurre mou

- 120 g de sucre roux

- 2 œufs moyens

- 8 g de levure chimique

- 1 c à café d’extrait de vanille

- 1 c à soupe de rhum ou d’amaretto (pas mis)

- une pincée de sel

 

Dans un saladier fouettez le beurre mou avec le sucre longuement puis ajoutez les œufs un à un. Mettez-y le rhum ou l’amaretto, la vanille et le sel. Ajoutez ensuite toutes les poudres (amandes, polenta, farine, levure) en deux ou trois fois, mélangez rapidement sans trop travailler la pâte. La pâte doit rester légère.

Versez la pâte dans le moule et égalisez la surface.

Dans un four préchauffé à 160° C, faites cuire durant 40 minutes. La pointe de votre couteau doit rester sèche.

Démoulez tiède.

Vous pouvez le servir avec des fruits frais, une crème pâtissière ou tel quel avec le thé.

Amor polenta1

 

Bonne soirée chez vous !!

Posté par capucine4636 à 19:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,



29 janvier 2016

Pizza façon raclette

pizza façon raclette

En farfouillant dans mes profondes, j'ai retrouvé de la farine type 00 que j'avais oublié. C'est la farine que l'on utilise traditionnellement pour faire de vraies pâtes Italiennes ou des pizzas.
J'ai opté pour la seconde option.
Grâce à cette farine, la pâte est vraiment légère et bien croustillante. Je trouve que ça fait toute la différence.
Je vous propose une version qui a beaucoup plu à ma petite famille. Mon mari m'en parle encore... Bon, je vous l'accorde, l'odeur laissé par le fromage est assez puissante. Mais on ne peut pas tout avoir !!!
Cette idée m'est venue en voyant un panneau publicitaire pour dominos pizza ou son concurrent ... Bref, une réussite !

pizza façon raclette1
Pour la pâte (source ici):
- 500 g de farine Type 00 (en épicerie italienne)
+ 25 g de farine
- 5 g de levure de boulanger fraiche
- 1 cuillère à soupe de sucre
- ½ cuillère à café de sel fin
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
 
Dans le bol du thermomix, verser l’eau, la levure et le sucre. Programmer 3 min / 37 °C / vitesse 3. Attendre 10 à 20 min pour que la levure travaille un peu.
Ajouter la farine et programmer 5 min / pétrin.
Ajouter alors une cuillère à soupe d’huile d’olive et le sel. Programmer 5 min /pétrin.
Placer la boule de pâte dans un saladier. Recouvrir d’une assiette et entreposer au frais pour 24 heures.
4 heures avant le repas, sortir la pâte du réfrigérateur afin qu’elle soit à température ambiante.
Fariner le plan de travail et étaler votre pâte en un rectangle de 50 x 35. Laisser la pâte reposer 15 min. Pendant ce temps, préparer la garniture.

Pour la garniture :
- 2 beaux oignons
- 200 g de lardons fumés
- 350 g de fromage à raclette
- 4 cuil à soupe de crème fraiche épaisse

Eplucher et émincer les oignons.
Dans une poêle chaude, jeter les lardons. Au bout d’une minute, ajouter les oignons. Laisser fondre les oignons quelques minutes.
Etaler la crème fraîche sur le fond de pâte à pizza. Répartir le mélange oignon/lardons. Disposer les tranches de fromage et enfourner à 235 °C pendant 25 à 30 min.


pizza façon raclette2

 

Bon weekend à tous !

Posté par capucine4636 à 22:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2016

Gratin de macaronis crousit crémeux

Voilà un plat bien réconfortant et régressif à souhait que j'ai trouvé ici ou l'on a envie de tout dévorer. Et en plus on rit ...

La cuisson est parfaite et c'est vrai que pour ce type de plat, c'est pas forcément facile. En un mot, c'est un délice !!!

Gratin de macaroni

Pour 2 personnes en plat principal :

- 125 g de macaronis (barilla pour moi. Cuission 7 min)

- 40 g de beurre

- 20 g de farine

- 500 g lait demi-écrémé

- 2 càc bombées de moutarde forte de Dijon

- 100 g de comté ou de cheddar râpé 

- Sel, muscade, poivre du moulin

 

Pour le crumble croustillant :

- 30 g de parmesan râpé

- 30 g de chapelure fine

- 20 g de beurre fondu

 

Préchauffez le four sur "grill", à 230°.  

Faites fondre le beurre dans une casserole. Ajoutez la farine et mélangez bien pendant 1 min sur feu moyen. Ajouter le lait petit à petit sans cesser de remuer. Ajoutez ensuite le fromage râpé. 

En parallèle, versez les macaronis dans une casserole d'eau bouillante salée, et faites-les cuire 3 min seulement. Égouttez-les bien et versez-les dans la béchamel. Prolongez la cuisson de 4 min environ : elles doivent être cuites mais surtout pas molles. Salez, poivrez, muscadez, moutardez. Versez la préparation dans un plat à fratin ou deux ramequins individuels.

Préparez le topping. Mélangez le parmesan fraîchement râpé, la chapelure fine.

Ajoutez le beurre fondu.

Mélangez pour obtenir une sorte de crumble.

Parsemez le plat ou les ramequins de crumble au parmesan puis enfournez sous le grill pendant 3 min. Surveillez la couleur de près parce que ça brûle vite !!! 

Servez immédiatement. 

 

Gratin macaroni

 

Je vous conseille de servir ce plat de façon individuelle, dans des petits ramequins. Non seulement c'est plus joli mais en plus, il reste chaud plus longtemps.

Gratin macaronis1

A tââââble les enfants !!!!

Posté par capucine4636 à 21:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

24 janvier 2016

Poulet à la crème et aux champignons

Voici un bon plat en sauce comme je les aime !! C'est l'un des plats que j'ai préparé pour les fêtes. On en a tous redemandé !!!

Poulet à la crème et aux champignons2

- 1 poulet de 1,7 kg des landes (label rouge biensûr !!)
- 25 cl de Vin blanc chardonnay
- 40 cl de crème liquide enrière
- 30 g de beurre
- qq pincée de muscade
- sel, poivre
- 2 échalotes ciselées
- 250 g de champignons mélangées surgelés (picard)

Découper le poulet en 8 morceaux. Les assaisonner de muscade, sel fin et poivre. Faire chanter le beurre dans une large cocotte en fonte puis laisser colorer légèrement les morceaux en deux fois. Les 8 morceaux ne passent pas en une fois. Ajouter ensuite les échalotes ciselées et compter une minute de cuisson pour les laisser fondre. Déglacer avec le vin blanc. Retirer les deux blancs de poulet. Laisser mijoter 20 min. Au bout de ce temps, rajouter les 2 blancs de poulet, le mélange de champignons et la crème liquide. Laisser à nouveau mijoter 20 minutes.

Rectifier l'assaisonnement. Une fois cuit, retirer les morceaux et laisser réduire au coin du feu à découvert. Servir en timbale ou sur plat de service chaud avec du riz. Parsemer de persil fraîchement coupé.
Poulet à la crème et aux champignons1

Belle semaine à tous !!

Posté par capucine4636 à 17:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2016

Soupe Gratinée à l'oignon

Soupegratinéeàl'oignon

Cela fait depuis... au moins toujours que je voulais préparer cette gratinée à l'oignon !! Oui oui, au moins tout ça !!!!

Et bien, ça y est, c'est fait !!! Et nous n'avons pas été déçu !!!

C'est chez Bernard que j'ai trouvé mon inspiration. Perso, je la voulais riche en oignons donc j'ai quelque peu modifié ses proportions pour un résultat vraiment parfait. 

Pour 4 belles entrées :

- 450 g d'oignons

- 35 g de beurre salé

- 1 cuillerée à café rase de sucre

- 1 cuillerée à café de farine (ni bombé, ni rase)

- 1 litre d'eau

- 5 cl de vin blanc sec

- 1 bouiillon cube

- thym, laurier

- 150 g de bon comté râpé 

- sel, poivre, noix de muscade

- pain (baguette ou en tranches)

 

Éplucher les oignons et les couper en fines lamelles à la mandoline ou à défaut, à la main.

Faire fondre le beurre dans une large sauteuse sur feu assez vif (puissance 6 sur mon induction qui va jusqu’à 9).

Ajouter les oignons.

Ils doivent se colorer sans brûler. On peut ajouter un peu d'eau au cas où cela colore vraiment trop.

Baisser le feu. Quand les oignons sont donc bien colorés, ajouter la farine en pluie et le vin blanc sec.

Bien mélanger et ôter du feu. Ajouter l’eau.

Saler, poivrer, ajouter le cube, une pincée de noix de muscade, le sucre, le thym et le laurier (ou un bouquet garni).

Fermer le couvercle et chauffer pour porter à ébullition. 

Laisser cuire 45 minutes sur feu modéré à couvert. 

Au moment de servir, mettre quelques morceaux de pain au fond des bols qui résistent à la cuisson au four. 

Ajouter un peu de fromage râpé.

Remplir les bols avec la soupe.

Ajouter de nouveau des morceaux de pain. À quoi cela sert-il? Tout simplement car le pain flotte et permet au fromage de rester en surface, sinon il coulerait!

Ajouter le formage pour couvrir la surface.

Saler légèrement et ajouter un peu de poivre et de noix de muscade.

Passer au four sur mode "grill" jusqu'à obtenir une belle coloration du fromage, soit 3 minutes environ. 

Déguster aussitôt sans vous brûler.

Gratinéeàl'oignon

 Bonne fin de semaine !

Posté par capucine4636 à 22:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2016

Galette des rois à Frangipane

DE CYRIL LIGNAC

Galette des rois2

La Galette s'est faite attendre sur mon blog mais la voici, la voilà enfin !!!

La frangipane ayant la côte à la maison, j'ai testé une nouvelle version. Je dois dire que la galette des Rois de Lenôtre reste ma préférée mais celle-ci a disparu en un éclair. En fait, je l'ai servi à la sortie du four, brulante, mais une fois tiède et même le lendemain, elle est trop bonne !!! Pour les becs sucrés, vous pouvez en ajouter jusqu'à 20 g dans la crème pâtissière. Perso, elle m'a plus comme ça, peu sucrée.

galette des rois3

 

Pour la crème pâtissière :

- 2 œufs

- 50 g de sucre

- 30 g de farine

- 25 cl de lait entier

- 1 gousse de vanille

 

Pour la crème d’amande :

- 3 jaunes d’œufs

- 125 g de poudre d’amande

- 100 g de sucre en poudre

- 125 g de beurre doux pommade

 

Pour le montage de la galette :

- 575 g de pâte feuilletée inversée (soit la moitié de la recette ici)

- 1 jaune d'oeuf 

- 1 càc de lait

- 1 pincée de sel

galette des rois4

 

Préparer la crème pâtissière :

Couper la gousse de vanille en deux dans la longueur, gratter les graines et les mettre dans une casserole avec le lait à bouillir.

Battre dans un saladier 2 œufs entiers avec le sucre. Ajouter la farine, puis le lait bouillant.

Verser le mélange dans la casserole et fouetter sans s’arrêter pendant 3 min après la reprise de l’ébullition.

Quand le mélange épaissit sans attacher, la crème pâtissière est prête.

Verser la crème pâtissière dans un plat et recouvrir au contact de film alimentaire (pour éviter la formation d’une croûte).

Réserver la crème pour qu’elle refroidisse pendant 1h minimum.

 

Préparer la crème d’amande :

Travailler ensemble, à la feuille si vous utiliser un robot ou à la spatule, le beurre pommade et le sucre jusqu’à l'obtention d’une pâte

blanche homogène. Ne pas trop incorporer d'air donc ne pas insister sur le mélange au risque que la galette ne gonfle à la cuisson.

Ajouter les jaunes d’œufs un par un et enfin la poudre d’amande. Bien mélanger.

 

Préparer la frangipane :

Les deux crèmes doivent être à la même température pour procéder au mélange.

Ajouter la crème pâtissière cuillérée par cuillérée à la crème d’amande afin de l’alléger.

Bien mélanger à l’aide d’une spatule pour ne pas incorporer d’air.

Parfumer d’un bouchon de rhum si vous le souhaitez.

 

Montage et cuisson :

Préchauffer le four à 220°C.

Abaisser deux rectangles de pâte feuilletée inversée.

A l’aide d’un pinceau, badigonner d'eau sur 2 cm le premier rectangle de pâte feuilletée.

Etaler la Frangipane au centre jusqu’à 2 cm des bords. Placer la fève dans la crème frangipane le plus proche du bord pour éviter de tomber dessus lors de la découpe des parts.

Déposer délicatement le 2ème rectangle de feuilletage. Souder les bords en appuyant délicatement sur tout le tour, en chassant l’air vers l’extérieur.

A l'aide d'un couteau long bien coupant et d'une règle, couper les bords pour faire un rectangle bien net.

Dorer la galette à l'aide d'un pinceau avec la dorure. Entreposer la galette au moins une heure au frais.

Enfourner pour 10 minutes à 220°C, puis baisser la température à 180°C et cuire 30 à 35 minutes supplémentaires. 

Saupoudrer la galette d'un voile de sucre glace puis passer le chalumeau pour la faire briller. Adéfaut de chalumeau, passer la galette sous le grill quelques minutes en surveillant. Attention, ça brûle très très vite !!!

Galette des rois

Bonne soirée à tous

Posté par capucine4636 à 21:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :